Archives de l’auteur : Ferrato

Unité touristique nouvelle

* Baudinard.

ANNULATION de l’Unité Touristique Nouvelle (UTN) pour l’implantation sur 32 ha de la commune, d’un village de vacances de 300 logements, 1 hôtel de 50 chambres, 2 restaurants, des commerces, une piscine, des tennis soit un SUPER BAUDINARD d’une capacité de 3 000 lits dans une commune qui ne comptait à l’époque du projet que 50 habitants.

Suite à la mobilisation des associations de protection de l’environnement, avec celle des habitants, la municipalité finit par annuler son arrêté d’UTN.

Projet à Sainte-Croix du Verdon

Projet « Allemand » de Sainte-Croix du Verdon

UN gigantesque projet immobilier sur 150 ha, projetant un centre de cure de rajeunissement de 400 lits, un hôtel de 400 lits, une centaine de villas, un complexe de loisirs (cheval, tennis, piscine, club-house…). Le projet est entièrement financé par des capitaux allemands.

Par l’action judiciaire et la mobilisation de plusieurs milliers de personnes, manifestation recevant 30 000 personnes, référendum auprès de la population, près des trois-quart de la population inscrite sur les listes électorales y a participé et plus de la moitié des électeurs à dit « non » à ce projet.

Résultat: aux municipales suivantes, une liste anti-projet s’est présentée contre celle du maire qui s’était enfermé dans la vente des terrains et a gagné les élections.

Le  projet fut alors abandonné . Il ne verra pas le jour.

Projet transfert d’énergie

Barbin

HAUT plateau du Grand Canyon du Verdon surmontant le lac de Sainte-Croix. E.D.F., avait un projet de transfert d’énergie. Faire remonter à la « shaddock », la nuit, les eaux du lac sur le site de Barbin. La forêt devait être rasée pour laisser place à une nouvelle retenue. Cette opération devait permettre à E.D.F. de faire des économies en pompant aux heures creuses en utilisant l’énergie électro-nucléaire, mais c’était un gaspillage énergétique.

Nous ne voulions pas de ce barrage hydro-nucléaire dont un seul fut réalisé en Savoie.

La mobilisation des amoureux du site, des habitants des communes du Verdon lors de nombreuses manifestations a fait fléchir E.D.F. : le projet a été abandonné.