Conseil Administration octobre 2018

Compte rendu  C.A. du 11.10.2018

Camping de MONTPEZAT (Coteaux de la Marine): Comme évoqué lors du précédent C.A. un courrier a été adressé au Maire pour avoir des éléments de réponses suite à l’affichage d’un P.C. datant de 1981. L’installation de mobil-homes, soit un tiers des hébergements existants est soumise à autorisation avec des contraintes environnementales.

Selon la réponse, poursuite judiciaire ou non avec courrier au Préfet.

MONTPEZAT – Chalets sur la bande des 100 m. : Comme sur la commune de Sainte-Croix on note la présence de loueurs de pédalos dans la bande des 100 m avec l’implantation de chalet bois, avec vente de denrée alimentaire qui ne sont pas démontés en fin de saison estivale. Au regard de la convention signée avec EDF avec les communes limitrophes des lacs ceci est interdit.

Un courrier sera adressé au Maire.

QUINSON: Un projet de parc solaire est prévu sur cette commune. Le Maire a proposé un RDV le 6.11.2018 à 10h.

UTN ROUGON: La demande d’aide juridictionnelle déposée le 30.04.2018 (dans le cadre du recours contre l’UTN de Rougon et suite à l’arrêt de la Cour Administrative d’Appel de Marseille en date du 23.03.2018), a été rejetée.

Pour évaluer les chances de réussite d’un éventuel recours en Conseil d’Etat, il est proposé de demander au  préalable une étude à l’avocat Me BARADUC.

Selon le résultat de cette étude le C.A. optera ou non au recours.

Dossier CHAUVEL : Malgré les diverses plaintes, force est de constater que les pédalos et divers matériel sont toujours entreposés en zone protégée.

L’Association souhaite l’enlèvement des bateaux. Il est convenu de demander à Me COUTURIER de poursuivre ce dossier au travers d’une convention d’honoraires.

MANDAROM: La Cour d’appel de Grenoble a analysé, en son audience du 17.09.2018, le recours déposé par l’Association et des résidents de la Baume. Le rapport de l’expert pour la remise en état du site a bien entendu été contesté par le Mandarom.

La mise en délibéré et verdict rendu le 5 novembre 2018.

Un autre point sur le Mandaron qui concerne des permis de construire . Ces derniers étant délivrés pour la mise en accessibilité des bâtiments du site. S’agissant d’une obligation légale, pas d’opposition de l’Association.

SAINTE-CROIX – PLU: Fin 2017, le TA de Marseille a donné raison à l’Association sur la demande d’annulation du PLU, notamment sur la bande des 100 m à la côte 482 et non pas 477.

Un courrier sera adressé au Maire pour valider le principe d’une délibération actant la nouvelle côte dans les documents du PLU et surtout une reprise de tous les plans graphiques.

CASTELLANE – Station d’épuration: Le 30.08.2018, Le Président est rentré en contact avec la personne de Castellane,RC, qui veut rester anonyme, qui nous a informé des dysfonctionnement de la station d’épuration. Il est en attente des réponses aux questions posées: station de pompage, de relevage, début de l’incident….); Selon le cas , un courrier sera adressé au Maire.

St LAURENT du VERDON: Le PLU de la commune a été annulé par le Préfet: la procédure devrait être relancée. Il conviendra de regarder de près, notamment pour le point concernant la zone de stationnement vp sur la parcelle de 12 000 m² que l’Association avait signalée au Préfet. Il est convenu de suivre les deux  campings: « La Farigoulette », « Domaine d’Aréou » en demandant d’avoir accès au P.C. et certificat d’urbanisme.

Point Sublime / Couloir Samson: Lors de la réunion du 2.10.2018 qui s’est tenue à Rougon à l’invitation du PNR du Verdon les aménagements proposé par le PNR ont été présentés : parking de 60 places vp au pont sublime, création d’un chemin pétitionné, construction d’un bâtiment de 100 m² pour l’information du public, des toilettes et la vente de produits du terroir. Au final un investissement de l’ordre de 1,5 M€.

L’Association estime que ces travaux pourraient aller dans le bon sens car ils devraient permettre de mieux canaliser les touristes; néanmoins ils ne permettront en aucune manière de limiter le flux des visiteurs qui vont descendre dans le Canyon du Verdon. De même l’Association n’est pas favorable à la vente sur ce secteur.

Lors de cette réunion, il a été fait allusion à l’étude d’impact du piétinement sur l’arpron. Josette FERRATO a demandé copie des diverses études faîtes sur le sujet. Un copie du projet présenté doit être adressé par le PNR à l’Association

Le prochain C.A. est fixé au 15 novembre 2018.