Incendie au camps militaire de Canjuers 23 Juin 2022 / Communiqué de Presse

Association Interdépartementale et Intercommunale pour la Protection du Lac de Sainte-Croix,

de son environnement, des Lacs et Sites du Verdon

                                     Régie par la Loi de 1901  –  J.O. 26-2-1985

                              B.P. N°1 – 83630 Les Salles-sur-Verdon

                                        Courriel : association.agreee.verdon@gmail.fr

 

Incendie au camps militaire de Canjuers

Bis repetita placent !

Un nouvel incendie au camps militaire de Canjuers a ravagé plus de 1 800 hectares ces derniers jours.

Et un de plus dire-vous. !! 

Qui se souvient des précédents incendies qui ont déjà ravagé ce secteur, Aout 2020, Octobre 2017 … la liste est longue ! Chaque fois à l’origine : des tirs d’obus.

Il y a eu aussi l’incendie du camp militaire de Carpiagne en 2009 qui avait parcouru plus de 1300 ha dans le massif des calanques aux portes de Marseille. Là-aussi, un tir d’obus d’entrainement était à l’origine du sinistre. A noter que sur ce dossier, la hiérarchie militaire s’était désolidarisée et que seul un soldat sous l’accusation de faute professionnelle et d’acte d’indiscipline avait été condamné à 6 mois de prison… avec sursis.

Dans le cas de l’incendie de Canjuers, l’explosion d’un obus lors de l’intervention des pompiers aurait pu être dramatique.

D’un côté, les citoyens sont appelés à la plus grande vigilance et au respect des règles de sécurité pour limiter les impacts sur l’environnement dans les périodes de forte sécheresse et de l’autre, l’armée qui maintient des activités à fort risque.

Il serait temps que tout le monde prenne conscience de la fragilité de nos espaces et que le sentiment d’impunité ne soit plus de mise pour de tels actes qu’on peut qualifier d’écocides.

Le commentaire du sous-préfet Éric de Wispelaere à l’issue de la première journée du feu est éloquent. “L’incendie est resté à l’intérieur du camp, le camp militaire est à des dizaines de kilomètres des zones habitées … ». Au nord, le canyon du Verdon constitue une barrière naturelle pouvant stopper les flammes.

L’Association Interdépartementale pour la Protection du Lac de St Croix, de son environnement, des Lacs et sites du Verdon qui se bat pour la préservation de ces sites naturels magnifiques qui font la fierté de ce territoire est abasourdie par de tels propos.  C’est une vision bien réductrice sur un site aussi prestigieux que celui du Verdon.

Le défi de la protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité absolue ; l’entraînement de nos armées ne doit pas se faire au détriment de notre environnement, mais il devrait y être compatible

L’Association se réserve le droit de porter plainte auprès du Procureur de la République.